"Expérience sans mesure, inexpiable, la poésie ne comble pas mais au contraire approfondit toujours le manque et le tourment qui la suscitent."
Jacques DUPIN









Repères biographiques

(source :Editions P.O.L)

1927 Naissance le 4 mars, à Privas, Ardèche. Fils de Pierre Dupin, médecin-chef de l’hôpital psychiatrique Sainte-Marie, et de Léonie Descamps, réfugiée de la guerre 1914-18, et venue de Montbrehain, près de Bohain, dans l’Aisne. Par son père, il descend d’une lignée de notaires à La Voulte-sur-Rhône, en Ardèche ; par sa mère d’agriculteurs de Picardie

1931 Mort de Pierre Dupin. Sa mère retourne avec lui dans sa Picardie natale et s’installe à Saint-Quentin. Scolarité au collège Saint-Jean dirigé par des prêtres du diocèse. Fréquents séjours à la campagne, dans les terres à blés de la Somme et les herbages de la Thiérache. Premières tentatives littéraires (poèmes verlainiens, une Médée en alexandrins)

1939 Les menaces de guerre poussent sa mère à revenir s’installer à Privas. Etudes secondaires au collège de la ville. Années de guerre, occupation allemande dès 1942, proximité des maquis. Lit ce qu’il trouve dans la bibliothèque paternelle notamment Baudelaire, Rimbaud, Verlaine et Mallarmé, mais aussi Balzac, Proust et les premiers livres de Freud traduits en français

1944 Baccalauréat, qui coïncide avec la Libération. Installation à Paris. Etudes de droit, d’histoire, de sciences politiques. Premier contact avec l’art, visites répétées du Louvre, du Musée d’Art moderne, des galeries (choc des Picasso au Salon d’Automne). Découverte de la poésie contemporaine et du surréalisme. Lectures de Kafka, de Maurice Blanchot, de Faulkner. Amitié avec Jean Suquet qui parle déjà de Marcel Duchamp, et avec Hubert Damisch

1947 Rencontre de René Char, après un envoi de poèmes. Son amitié, son soutien constant, des liens étroits jusqu’en 1975. Grâce à lui, des poèmes sont publiés dans Botteghe Oscure et Cahiers d’Art.

1949 Secrétaire de rédaction de la revue Empédocle, dirigée par Albert Béguin, Albert Camus et René Char. Il y publie Comment dire? Rencontres de Francis Ponge, d’André Frénaud, de Georges Schéhadé, de Georges Braque, d’Albert Camus et de Georges Bataille (à Carpentras)

1950 Secrétaire de la revue et des éditions Cahiers d’Art où il apprend de Christian Zervos le métier d’éditeur d’art et surtout la connaissance de l’art contemporain, des artistes et des ateliers. Il visite Brancusi, Laurens et Léger, il devient un familier de Brauner, de Lam, d’Hélion, de Nicolas de Staël, de Fernandez... Il se rend chez Picasso à Vallauris, Cannes ou rue des Grands-Augustins, pour la mise au point du catalogue qu’édite Zervos. Premier livre de poèmes Cendrier du voyage publié par G.L.M., avec un frontispice d’André Masson et un avant-propos de René Char. Commencement d’une amitié avec André du Bouchet

1951 Mariage avec Christine Rousset. Installation à Vanves

1954 Naissance de sa fille, Elisabeth. Rencontres d’Yves Bonnefoi, de Philippe Jaccottet. Première visite à Joan Miro avant une amitié et une étroite collaboration de trente années ponctuées par des livres, des expositions, des voyages, les travaux et les jours partagés. La même année, pour un article Cahiers d’Art, première rencontre d’Alberto Giacometti dans son atelier

1955 Entre comme libraire à la Galerie Maeght avant de devenir le responsable des éditions, jusqu’en 1981 : catalogues, affiches, revue Derrière le Miroir, livres d’artistes, estampes originales, albums et monographies. A ce titre, passe des ateliers des artistes aux ateliers de lithographie, de taille-douce, de typographie. Publie des poèmes et des textes sur l’art dans des revues et des catalogues, ainsi que ses premiers livres d’artiste chez G.L.M. ou Maeght, avec Miro et Giacometti

1956 Naissance de sa fille Hélène. Commence un travail approfondi sur Miro en vue d’une grande monographie, du Catalogue raisonné, d’expositions rétrospectives

1957 La réalisation du livre La Liberté des mers, de Reverdy et Braque, est l’occasion de maintes rencontres amicales avec le poète

1959 Dirige les ateliers de lithographie et de taille-douce qu’Aimé Maeght vient de créer à Levallois. Acquiert et restaure une ancienne magnanerie dans le hameau des Sallèles, en basse Ardèche. Amitié avec Ubac, Tal Coat, Chillida, Palazuelo, Saul Steinberg

1961 Parution chez Flammarion d’un Joan Miro, grande monographie, également publiée par trois éditeurs étrangers, et qui fera l’objet d’une nouvelle édition considérablement revue et augmentée en 1993

1962 Livre sur Alberto Giacometti publié par Maeght. Ses liens d’amitié et son travail professionnel le conduiront chaque semaine dans l’atelier du sculpteur. Il sera son modèle et son interlocuteur dans le film que réalise Ernst Scheidegger. Deux portraits à l’huile et des dessins de lui. Quatre séjours à Stampa. Début d’une amitié étroite avec Michel Leiris, avec David Sylvester

1963 Rencontre d’Antoni Tàpies et premier écrit sur son œuvre. Parution de Gravir le premier des cinq recueils publiés par Gallimard, qui va l’exclure en 1985. Réalise avec Bernard Pingaud un numéro de la revue L’Arc consacré à René Char, qui contient un texte sur Dehors la nuit est gouvernée.

1965 Se lie avec Riopelle, Adami, Rebeyrolle, Pol Bury qui exposeront à la Galerie Maeght, sur lesquels il écrira des textes et des préfaces. Rencontre avec Francis Bacon, la première d’une amitié d’où sortiront, au-delà des échanges, deux textes, quatre expositions, un portrait de Jacques Dupin exposé au musée d’Amiens

1966 Fondation avec André du Bouchet, Yves Bonnefoi, Gaëtan Picon et Louis René des Forêts, que rejoindront Paul Celan et Michel Leiris, de la revue l’Ephémère. Une expérience décisive et des liens resserrés avec Paul Celan (qui traduit en allemand La nuit grandissante) comme avec Louis René des Forêts. Premier voyage au Japon, pour l’installation d’une rétrospective des peintures de Miro, il y retournera à cinq reprises

1968 Touché par les événements de mai 68, il écrit un texte « L’irréversible » publié dans l’Ephémère, imprime des affiches dans les ateliers qu’il contrôle, organise avec Jacques Guimet une approche de Rimbaud, jouée par des comédiens, dans les usines en grève de la banlieue est de Paris

1969 Accueille Paul Auster à Paris. Paul Auster, qui lui a consacré un travail universitaire, entreprend de le traduire et publie deux livres en Grande-Bretagne et aux Etats- Unis. Ensemble ils feront des lectures bilingues à New York et à Londres. Jacques Dupin écrira le texte de présentation de l’ensemble des poèmes de Paul Auster traduits en français

1970 Organise une exposition de Reverdy et des peintres qui l’entourent, à la Fondation Maeght et au Musée d’Art moderne de Paris. Il écrit le texte de présentation du catalogue La difficulté du soleil. Même travail et dans les mêmes lieux, en 1971, pour René Char. Même exploration tentaculaire du poète et de ses « alliés substantiels ». Exposition sur Jacques Dupin à la Galerie Wünsche à Bonn (Allemagne), édition d’un catalogue

1975 Acquisition d’un vieux mas dans le Roussillon, près de Céret. Voisinage du peintre Jean Capdeville ; un texte sur son œuvre et, en 1978, sa peinture sur les feuilles typographiées d’un livre De nul lieu et du Japon. Il y aura un autre texte, et quatre autres livres pareillement illustrés

1977 Mort de sa mère. Organisation et texte de présentation d’une rétrospective de l’œuvre dessinée et peinte d’Henri Michaux, à la Fondation Maeght. Nombreuses rencontres avec Michaux.
Écrite et jouée deux ans plus tôt par la Compagnie Jacques Guimet, la seule pièce de théâtre de Jacques Dupin L’Éboulement est publiée aux éditions Galilée

1978 Organise une rétrospective de l’œuvre d’Alberto Giacometti, à la Fondation Maeght. Ecrit pour le catalogue La Réalité impossible.

1981 De nul lieu et du Japon, premier livre de poèmes édité par Fata Morgana. Il sera suivi par quatre autres chez le même éditeur

1982 L’Espace autrement dit, préfacé par Jean-Michel Reynard, réunit la plus grande part des écrits sur l’art, aux éditions Galilée

1984 Premier texte sur Francis Bacon. Publication du premier volume de Miro graveur, catalogue raisonné des gravures établi et préfacé par Jacques Dupin, qui sera suivi de 4 volumes

1985 Bibliographie de ses écrits de 1949 à 1985 établie par Philippe Denis, publiée dans le Bulletin du bibliophile n°3

1986 Parution de Contumace, livre de poèmes refusé par Gallimard et publié par P.O.L. qui éditera Echancré, Le grésil, Ecart et Coudrier. Exposition André du Bouchet-Jacques Dupin, livres d’artistes, peintures, dessins, Chapelle de La Tour d’Auvergne, Quimper

1987 Revue de Belles Lettres (Genève), numéro consacré à Jacques Dupin composé par Florian Rodari, textes de Delfina Provenzali, Jean-Michel Reynard, André du Bouchet, Philippe Denis, Jean Tortel, Pierre-Alain Tache, Yves Bonnefoy, Michel Deguy, José Miguel Ullan, Jean Frémon, Pierre Chappuis, Edmond Jabés, Paul Auster, Lothar Klünner

1990 Publication chez Hermann des Ecrits d’Alberto Giacometti, avec des textes de Michel Leiris et de Jacques Dupin. Les Enfants rouges poèmes avec des eaux-fortes de Jean-Luc Herman

1991 Voyage en Chine, à l’occasion d’une exposition Wifredo Lam

1992 Exposition Jacques Dupin, au Centre international de poésie, à Marseille (livres d’artistes, manuscrits, dessins)

1993 Nouvelle édition mise à jour et augmentée de la monographie Miro, Flammarion.

1994 Esmotxat, livre de poèmes traduits en catalan. Voyage en Egypte

1995 Livres d’artistes avec Yan Voss, Raquel, Jacques Capdeville, José Maria Sicilia. Colloque Jacques Dupin à l’Université de Lille III, organisé par Dominique Viart. Publication des Actes du colloque, sous le titre L’Injonction silencieuse aux éditions de la Table Ronde (augmenté de textes d’André du Bouchet, José Miguel Ullàn, Yves Bonnefoi, Claude Esteban, Paul Auster)

1996 Le grésil, poèmes, éditions POL. Préface du catalogue raisonné de Tàpies. Préface de la rétrospective Jiri Kolar, Centro Reina, Sofia, Madrid

1997 Participe à Témoigner pour Maurice Blanchot, à La maison des écrivains, Paris, et au film sur Blanchot de Hugo Santiago

1998 Livre d’artiste avec Antoni Tàpies, James Brown, Jean Capdeville.
Miro firebird, Lelong éditeur. Préface de Ciel étonné, de Charles Racine, éditions Fourbis. Présentation d’une exposition Klapheck, galerie Lelong, Paris

1999 Texte pour Garache, dessins, éditions Conférence, Paris

2000 Le corps clairvoyant, col.Poésie-Gallimard, préface de Jean-Christophe Bailly. Strates, cahier Jacques Dupin, dirigé par Emmanuel Laugier, 30 écrivains, 16 illustrations, éditions Farrago, Tours

2001 Lichthouwen, poèmes traduits en néerlandais par Jan Mysjkin, avec gravures d’Alechinsky, Ergo press. Livres d’artiste avec Jean-Paul Philippe, éditions de l’Attentive. Livre d’artiste avec Véronique Berthon, éditions Vice-versa. Innhold, poèmes traduits en norvégien par Henning Kramer Dahl, Solum forlag, Oslo. Colloque Jacques Dupin, 19 participants, cité des Livres, Aix-en-Provence

2002 Texte de présentation avec Jean Suquet du livre Demande d’emploi, de Marcel Duchamp et Joan Miro, éditions L’échoppe, Paris

Rien encore, tout déjà, réédition avec textes d’étudiants et postface de François Bon, éditions Seghers, Paris. Blanchot et la poésie, communication, L’effet Blanchot, Revue parlée, Centre Pompidou. Communication in Hommage à André du Bouchet, Maison de la poésie, Paris. Three essays, sur Giacometti, traduction en anglais par John Ashbery et Brian Evenson, Black Square éditions, New, York

2003 Livre d’artiste avec peinture de Valérie-Catherine Richez, éditions Festina lente, Paris

2004 Vers André du Bouchet, in Saluer André du Bouchet, éditions William Blake and Co. Entretien radiophonique avec Olivier-Germain Thomas, For intérieur, France Culture

2005 Postface à Mouvement par la fin, de Philippe Rahmy, Cheyne éditeur. Matière d’infini, textes sur Antoni Tàpies, édition Farrago, Tours. Résiste à l’absence, avec une peinture de Valérie-Catherine Richez, galerie Remarque, Trans-en-Provence. Entretien avec Valéry Hugotte, colloque L’irresemblance, Bordeaux. Préface de L’eau des fleurs, de Jean-Michel Reynard, éditions Lignes-Manifestes, Paris



Bibliographie - Poésie

Cendrier du voyage, G.L.M., 1950, réédition Fissile, 2006
Art poétique, P.A.B., 1956, Dessin de Giacometti
Les brisants, G.L.M., 1958, Eau-forte de Miro
L'épervier, G.L.M.., 1960, Eau-forte de Giacometti
Gravir, Gallimard, 1963
L'embrasure, Gallimard, 1969
L'embrasure précédé de Gravir, Poésie/Gallimard, 1971
Dehors, Gallimard, 1975
Ballast, Le Collet de Buffle, 1976
L'éboulement (théâtre), Galilée, 1977
Histoire de la lumière, L'Ire des vents, 1978
De nul lieu et du Japon, Fata Morgana, 1981
Le désœuvrement, Orange export ltd, 1982
Une apparence de soupirail, Gallimard, 1982
De singes et de mouches, Fata Morgana. 1983
Contumace, P.O.L., 1986
Les Mères, Fata Morgana, 1986
Chansons troglodytes, Fata Morgana, 1989
Rien encore, tout déjà, Fata Morgana, 1991
Échancré, P.O.L., 1991
Eclisses, Spectres familiers, 1992
Le grésil. P.O.L., 1996
Le Corps clairvoyant (1963-1982), Poésie/Gallimard, 1999
Écart, P.O.L., 2000
De singes et de mouches/Les Mères, P.O.L., 2001
De nul lieu et du Japon, nouvelle édition augmentée, Farrago, 2002
Coudrier, P.OL., 2006
M’introduire dans ton histoire, P.O.L, 2007

Ainsi que des livres à tirage limité illustrés par des artistes contemporains dont ceux avec Jean Capdeville




Bibliographie - Essais sur l'art contemporain

L'espace autrement dit, Editions Galilée.1982
Miro catalogue raisonnéT2 1931-1941 eds galerie Lelong 2000
Miro catalogue raisonné T3 avec Ariane Lelong-Mainaud 2001
Miro catalogue raisonné T5 avec Ariane Lelong-Mainaud 2003
Miro catalogue raisonné T6 2004
Miro 1963-1982 eds Gallimard
Miro eds Flammarion 2004
Miro, chasseur de signes, sculptures et papiers eds galerie Lelong 2005
Matières d'infini, Antoni Tapiès eds Farrago 2005
Joan Miro, Flammarion, Abrams, Du Mont Schauverg, Thames and Hudson, Mondadori.1961 Nouvelle édition augmentée en 1993.
Textes pour une approche sur Alberto Giacometti, Maeght éditeur. 1962 Nouvelle édition en 1991, Fourbis.
Matière du souffle (sur Antoni Tàpies), Fourbis.1994
Tapiès peintures récentes eds galerie Lelong 1994
Konrad klapheck a l'age la violence eds galerie Lelong 1998
Dessins de Claude Garache coll L'insolite - eds Adam Biro 1999
Saura Antonio, oeuvres sur papier eds Galerie Lelong 2000
Marcel Duchamp et Joan Miro demande d'emploi avec Jean Suquet eds de L' Echoppe 2002

A écrit de nombreux articles et préfaces sur des artistes contemporains notamment : Max Ernst, Laurens, Braque, de Staël, Miro, Giacometti, Pollovk, Steinberg, Riopelle, Adami, Bacon, Capdeville, Tapies, Rebeyrolle, Chillida, Kolar, Klapheck, Alechinsky



Sur Jacques Dupin

G. Raillard, Jacques Dupin, Seghers, 1974
Dominique Viart, L'écriture seconde, Galilée, 1982
Les Belles Lettres n° 3-4, Genève 1986
Nicolas Pesquès, Balises pour Jacques Dupin, Fourbis, 1994
L'injonction silencieuse, Colloque de l'Université de Lille III, organisé par Dominique Viart la Table ronde, 1996
Jacques Dupin, rien encore tout déjà, collection Seghers>Poésie d'abord
Revue Faire Part, Jacques Dupin, matière d’origine, n° 20/21, 2007
04/03, mélanges pour Jacques Dupin, P.O.L, 2007.




Céret